top of page

Pourquoi en hypnose, l'hypnothérapeute parle "bizarrement" ? à quoi ça sert ?

Nous l'avons évoqué la semaine dernière, l’outil principal d’un hypnothérapeute est la parole.


Pour qu’une séance d’hypnose soit réussie, l'hypnothérapeute doit court-circuiter les facultés logiques du client et implanter des suggestions dans son inconscient. La meilleure façon de faire cela, est de communiquer dans un flot ininterrompu d’idées. De cette façon, l’esprit conscient n’a pas le temps d’intervenir et de critiquer, car tout ce qui est dit amène à la phrase suivante.


Pour cela il utilise certains connecteurs de phrases et certains mots précis liés à la temporalité.

Parler de cette manière, c’est un peu comme raconter une histoire dans laquelle l’auditeur est

totalement absorbé par ce qui est dit ensuite. Voilà pourquoi cette technique est si

puissante ; on "endort" l’esprit de la personne afin qu’elle se conforme aux paroles en la

faisant se concentrer sur chacun de vos mots.


De plus l'hypnothérapeute parle à un certain rythme et façon congruente.

Con gru quoi ?

C'est parti, je vous explique.


Parler en rythme


L’esprit humain fonctionne par cycles. En fait, l’activité cérébrale se mesure en ondes qui pulsent en

un nombre donné de révolutions par seconde. Les différentes ondes cérébrales sont aussi liées à

différents états d’esprit.


  • L’état Beta, entre 13 et 40 pulsations par seconde, est un état de conscience éveillé, concentré et alerte.

  • Alpha, entre 7 et 12 pulsations par seconde, est un état de relaxation mentale et physique. En Alpha, vous êtes toujours conscient de ce qui vous entoure, mais vous êtes davantage à l‘écoute de votre imagination et de vos expériences internes. C’est une forme légère de méditation et en général l’état dans lequel l’hypnose est effectuée.

  • Thêta, entre 4 et 7 cycles par seconde, est un état très profond de méditation ou de transe. C’est ce que nous appelons un état de somnambulisme en hypnose, lorsqu’on est totalement concentré sur son monde intérieur. En Thêta, les visualisations, l’accès à l’intuition et à ce qui se trouve dans l’inconscient est très commun.

  • Delta, de 0 à 3 pulsations par seconde, est lié à un sommeil profond. Le rêve est absent de cet état où le corps se répare et se régénère. C’est un état que nous n’utilisons pas en hypnose et nous n’y faisons donc pas beaucoup référence.

  • Enfin, la fréquence la plus rapide que nous connaissons est Gamma, 40 pulsations par secondes. On dit de cet état qu’il est lié aux éclairs de génie et à une activité mentale très rapide.


Ce qui est intéressant, c’est que l’activité cérébrale peut soit accélérer, soit ralentir, pour répondre

à la stimulation externe. Nous en avons tous fait l’expérience.


Pensez à l’état dans lequel vous êtes quand vous rentrez d’une journée très occupée et que vous vous détendez en écoutant de la musique douce. Cette mélodie relaxante vous amène immédiatement à un état calme et détendu.

Le contraire est vrai aussi. Lorsque vous écoutez une chanson rythmée, vous vous éveillez, devenez

plus alerte et excité.


En hypnose, ce phénomène travaille à votre avantage. Lorsque vous commencez une séance d’hypnose, l'hypnothérapeute s'adresse au client d’une voix normale, sur le ton de la conversation. Mais au fur et à mesure de la séance, il ralentit la cadence et commence à parler en rythme, marquant des pauses entre les groupes de mots.


Cela a pour effet de guider doucement l’esprit du client dans un état altéré de conscience. En

mettant des intervalles entre les mots, on lui donne le temps de traiter tout ce qui est dit. Il

est bien sûr possible de mettre une personne sous hypnose en conservant un rythme de voix

rapide, comme le fait par exemple un hypnotiseur de spectacle. Toutefois, à des fins

thérapeutiques, il vaut mieux ralentir et laisser les gens absorber les suggestions.


Certains hypnothérapeutes débutants font l’erreur d’agir trop vite : ils parlent en

une seule et longue phrase, beaucoup trop rapidement pour permettre à la plupart des gens de suivre. L’hypnothérapeute a peut-être fini de débiter tout cela avant que le client ait même trouvé et expérimenté une sensation agréable.


Une approche lente... est beaucoup plus efficace...

S’exprimer de façon congruente


Un autre secret d'hypnothérapeute est d’exprimer le sens des mots dans un ton et à travers les qualités de la voix. Je vais essayer de vous expliquer sans le son.. ha ha


Cela veut dire, par exemple, de prononcer le mot « paix » d’une façon très calme et apaisante, alors qu'on dirait le mot « excitation » avec beaucoup d’énergie et d’enthousiasme et que « relaxation » serait prononcé de manière à représenter une sensation de repos et de bien-être.


Vous voyez ce que je veux dire ?


Eh bien, c’est une façon très puissante de communiquer pour bien des raisons. D’abord, imprégner un mot de son sens active dans l’esprit le déclenchement d’une réaction plus intense, car les

représentations internes du client sont dérivées à la fois de la communication verbale et

de la communication non-verbale.


Rappelons-nous comme évoqué dans l'article précédent : https://www.aixhypnose.com/post/le-pouvoir-de-la-parole-en-hypnose

que les mots influencent les émotions. Si quelqu’un vous raconte une histoire

passionnante, mais de façon banale et monotone, il y a bien des chances pour que vous vous en

désintéressiez totalement. En revanche, si les paroles du conteur sont remplies d’animation et

d’éloquence, vous serez absorbé par l’histoire !


Ensuite, exprimer des idées de cette façon permet de maintenir ce que nous appelons « la

congruence », où tous les canaux de communication sont alignés. Cela est nécessaire pour

effectuer des changements durables. Si l'on dit au client de se « détendre » d’une voix

nerveuse et aigüe, cela lui sera très difficile de suivre cette idée.


De même, il est pratiquement impossible d’inspirer un sentiment d’excitation, si la voix donne l’impression qu'on s'endort. Lorsque les mots et le comportement d’une personne se contredisent, nous avons tendance à ne pas lui faire confiance.


En outre, nous n’entendons pas les mots seulement avec nos oreilles, mais nous les ressentons avec

tout notre corps. Lorsqu'on parle, le ton et le timbre créent une sorte d’effet vibratoire

dans les cellules de ceux qui sont proches. Certaines voix peuvent ainsi produire des

sensations fortes, qu’elles soient négatives (une voix qui fait « froid dans le dos ») ou positives (une

voix « mélodieuse », « chaleureuse »).





Exercice ;)


Voici un exercice créé par le célèbre hypnothérapeute Richard Bandler, qui apprend comment développer la résonance de sa voix.


  • Placez l’index et le majeur d’une de vos mains et pointez-les ensemble droit devant vous. Maintenant, placez ces doigts sur le bout de votre nez. Dites les mots « ceci est mon nez » plusieurs fois, tout en projetant le son par vos voies nasales. Remarquez la qualité et le timbre de votre voix lorsque vous parlez ainsi.

  • Maintenant, amenez vos doigts à votre bouche. Dites « ceci est ma bouche » à partir de cet endroit de votre corps. Remarquez les différentes qualités du son que vous obtenez en faisant ce petit changement.

  • Ensuite, placez vos doigts sur votre gorge. Dites « ceci est ma gorge » en parlant de cet endroit de votre corps. Notez les différences.

  • Placez maintenant vos doigts sur votre poitrine. Répétez plusieurs fois les mots « ceci est ma poitrine » tout en sentant les vibrations et les qualités vocales projetées depuis cet endroit.

  • Placez vos doigts sur votre nombril. Dites « ceci est mon ventre » et remarquez comment, lorsque vous parlez depuis cet endroit du corps, la voix a tendance à sortir de façon plus égale et douce. Parler à partir du ventre, en utilisant une voix rythmée a généralement un effet hypnotique sur celui qui écoute.



Voilà


A votre tour de passer une journée entière à projeter de façon intentionnelle votre voix à partir de différents endroits de votre corps. Testez c'est drôle ! Et remarquez l’effet provoqué sur ceux à qui vous parlez lorsque vous ajustez ainsi le ton de votre voix.

De plus parler avec le ventre utilise la respiration abdominale et renforcera votre présence au moment. Vous vous sentirez naturellement plus apaisé.

Espérant que vous compreniez un peu mieux maintenant pourquoi et comment un hypnothérapeute s'exprime "bizarrement". Justement, ça n'a rien de bizarre.

Dans un prochain article nous verrons que l’hypnose demande un effort de coopération. Nous aborderons l'importance dans la coopération en hypnose.




D'ici là, si cet article vous a plu, n'hésitez pas à vous abonner aux actualités du site aixhypnose.com

Ainsi que retrouver des publications légères au sujet de l'hypnose et du développement personnel sur les réseaux sociaux : @aixhypnose_


Pour aller plus loin, n'hésitez pas à me contacter via le formulaire en page contact ou pied de page ou par email : contact@sandra-coaching.com


Ou bien réservez directement votre séance au cabinet sur Aix-en-Provence ou en visio en ligne :




Sensiblement,

Sandra



Comments


bottom of page